La complainte de Mandrin

La complainte de mandrin était une chanson populaire, contant les malheurs d'une personne (soldat perdu, amant délaissé...). Elle était entonnée par des chanteurs des rues qui en vendaient le livret.

Louis Mandrin ne fut pas pendu ni jugé à Grenoble comme le suggère la chanson de mandrin, mais condamné au supplice de la roue sur la place des clercs à Valence dans la Drôme.

On prétendrait que la complainte de Mandrin est une chanson populaire issue d'un opéra de Favart, lui même emprunté à Rameau. L'auteur des paroles de la chanson de Mandrin est resté anonyme.
Ce chant aurait été composé en 1733 pour l'opéra Hyppolite et Aricie. Il aurait été ensuite repris anonymement en 1755 sous le titre que l'on connaît aujourd'hui. Ces informations restent à vérifier.
Le texte de la chanson a également été publié en postface du livre intitulé Précis de la vie de Louis Mandrin.
Cette chanson est encore fréquemment apprise dans les écoles de la région rhône alpes.
A la mort de Mandrin, cette chanson s'est largement répandue notamment par le biais des colporteurs.
La version que nous connaissons aujourd'hui est un peu postérieure à sa composition puisqu'elle date du XIXe siècle.

Voici une liste non exhaustive d'adaptations par de nombreux artistes (Encodage au Format MP3).
Certains artistes sont trés connus, d'autres beaucoup moins. Que vous soyez amateur ou professionnel, n'hésitez pas à nous faire parvenir vos interprétations.
Pour écouter les chansons, cliquez sur le bouton LECTURE (bouton vert). Pour en écouter une autre, il est préférable d'arrêter la chanson en cours en cliquant sur le bouton STOP (bouton orange).
Vous pouvez également découvrir en vidéo l'interprétation d'artistes trés divers tel que Dorothée, Le groupe La Varda, Les Mandrinots ou encore le groupe lyonnais Daddy Sucks.

Ecoute de la complainte de Mandrin : Musique et Chant

La complainte de mandrin par Cristini

La complainte de mandrin par La Varda

La Varda

La complainte de mandrin par Angelyn

Angelyn est un auteur, compositeur et interprète originaire de la région de la Manche qui se produit dans toute la France. Angelyn nous propose ici sa version de la complainte de Mandrin.

La complainte de mandrin par Laurence V8

Laurence V8 était un groupe de pop rock de la région de Saint-Etienne. Le titre nommé Mandrin est sorti sous forme d'un single vinyle 45 tours en 1989.

Laurence V8 Mandrin

La complainte de mandrin par Bernard Marly

La complainte de mandrin par Le Quartet de Lyon

Le Quartet de Lyon

La complainte de mandrin par Coro Penne Nere Aosta

La complainte de mandrin par Le Poème Harmonique (dirigé par Vincent Dumestre)

Le Poème Harmonique

La complainte de mandrin par Bernard Lavillier et Faudel

La complainte de mandrin par Yves Montand

La complainte de mandrin par Dorothée

La complainte de mandrin par Francois Hadji Lazaro

La complainte de mandrin par Guy Béart

La complainte de Mandrin par Marcel Nobla (Cabaret Montmartre, le Chat Noir)

La complainte de mandrin par Kiki de Montparnasse

La complainte de mandrin par Le Top Des Tout Petits

La complainte de mandrin par Les Ménestriers

La complainte de mandrin par Les Ménestriers

La complainte de mandrin par Marc Orgeret

La complainte de mandrin par Jean Claude Pascal

La complainte de mandrin par Cristina Delune

La complainte de mandrin par Henriette et Elie Zmirou

Adaptations de la chanson de mandrin

La complainte de mandrin par Colette Renard

La chanson de mandrin par Monique MORELLI (Chant traditionnel 1972)

La balade de mandrin par Thibaud Couturier

Versions instrumentales

La complainte de mandrin par Lino Leonardi

La complainte de mandrin par le guitariste Patrice Jania

La complainte de mandrin par le tromboniste et tubiste Pierre Callewaert

La complainte de mandrin par Edgar Julius

La radio Mandrin

Fan de la complainte et des chansons de brigand ? Voici la playlist du jour sur radio Mandrin !

Paroles de la complainte

Version originale et adaptations de la complainte de Mandrin Paroles de la version populaire Nous étions vingt ou trente Brigands dans une bande, ...

Lire la suite

Partition, tablature et accords de la complainte de Mandrin

Les arrangements de la complainte présentée ci-dessous ont été réalisé par Patrice Jania et sont extraits du livre «Guitare du Dauphiné (volum...

Lire la suite

Vidéos de la complainte de Mandrin

De nombreuses interprétations et autres chansons liées à Mandrin et sa complainte, en version en vidéo (mais aussi audio), vous sont proposées da...

Lire la suite

Mandrin par le groupe Ultimatum

Le groupe de rock (tendance Punk Métal) Ultimatum originaire de Lyon a composé une chanson intitulée Mandrin. Elle figure sur leur premier album, R...

Lire la suite

La complainte de Mandrin par Daddy Sucks

Daddy Sucks est un groupe de punkrock festif de la vallée du Rhône quelque part entre Lyon et Valence. Il semblerait que ce groupe n'existe plus en ...

Lire la suite

La complainte de Mandrin par La Varda

La Varda peut se définir comme un groupe de folk alternatif. C'est une musique à la fois traditionnelle et moderne mélangeant des sonorités irlan...

Lire la suite

La complainte de Mandrin par Dorothée

A l'occasion de l'émission le jardin des chansons, Dorothée interprétait de nombreuses chansons dont la complainte de Mandrin (Cliquez sur le bouto...

Lire la suite

Les Mandrinots

La mémoire de Mandrin en Musique Les Mandrinots est un groupe originaire de l'Ardèche. Le nom de la formation est tirée du nom du contrebandier Lo...

Lire la suite

Ange, Par les fils de Mandrin

Le groupe mythique de rock français des années 1970 Ange a sorti un album concept intitulé Par les fils de Mandrin. La première chanson de l'albu...

Lire la suite

Commentaires et annonces (10)

Publié par roumieux le jeudi 30 juillet 2015 à 11:38

J'ai un livre qui doit dater des environs de la fin du XXème siècle sur la complainte de Mandrin. Je ne peux donner exactement la date car c'est un très vieux livre avec des pages arrachées mais je vous signale que Mandrin dans la complainte a bien été roué a Valence. Voici les passages concernant ce supplice :

Il fut conduit à l’échafaud que l'on avait dressé en haut sur la croix soudain on le couche, le bourreau n'ouvrait pas la bouche; mais le père lui dit: "mon fils,tu souperas en paradis". Enfin le bourreau lui cassa les os des jambes et des bras, avec ceux des reins et des cuisses, et Mandrin pendant ses supplices, priait bien fort l'agneau pascal (paschal), et disait qu'on lui faisait mal. Quand il eut les membres rompus, sur la roue il fut étendu. à la fin, par miséricorde, on lia son cou d'une corde, par ordre de Monsieur Level, pour qu'on lui coupe le sifflet.

Voilà, je voulais rectifier cette erreur que beaucoup disent en prétendant que Mandrin aurait été pendu à Grenoble. Merci de m'avoir lu. Quand à la complainte, elle comporte 28 couplets.

Publié par Josée le jeudi 23 juillet 2015 à 16:01

Je connais par cœur cette chanson depuis fort longtemps. Mais je découvre votre site passionnant. Je l'ai chantée souvent, cette complainte, en m'accompagnant à la guitare... On dira qu'il s'agit bien de Mandrin, et peu importe la véracité historique, après tout, il est entré dans la légende...

Publié par pinson le lundi 21 avril 2014 à 19:08

Etrange quand-même que personne ne s'intéresse jamais à quelques détails troublants dans cette fameuse chanson... D'abord Mandrin n'est jamais cité, ensuite les quelques détails qu'elle contient sont inexacts: Mandrin a été roué vif à Valence et non pendu à Grenoble. Et il n'est pas allé vendre son butin jusqu'en Hollande... Seule la mention de Grenoble correspond un peu... A l'époque, les "complaintes", qui servaient à commenter l'actualité brodaient souvent mais étaient quand même plus narratives. Voir par exemple "la complainte de Cartouche " qui est pourtant censée être largement antérieure. La version que nous connaissons de la complainte de Mandrin pourrait concerner n'importe quel voleur. Et de fait, c'est le cas... Dans son recueil "Chants et chansons populaires des provinces de l'Ouest" publié à Niort en 1895, Jérome Bujeaud nous donne une chanson intitulée "les trente voleurs de Bazoges" (en Vendée), recueillie par lui dans le Bas-Poitou, dont la structure, les termes et la versification sont quasi-identiques. Par exemple : "le curé de Bazoges/Avecque sa grande robe/Et son bonnet carré/Nous a bien mal jugé//Nous a jugé à pendre/lundi sans plus attendre/Mardi sans plus tarder/sur la place du marché// Ce pourrait être une version vendéenne postérieure de la chanson de Mandrin, mais Bujeaud rapproche sa version d'un évènement local: l'extermination d'une bande de voleurs à Fontenay- le- Comte en 1583 et observe en outre "cette complainte offre une grande ressemblance avec la "chanson nouvelle sur les regrets d'un voleur nommé Caplanbou, qui fut mis sur la roue et exécuté à Tholose le 3 septembre 1583" et publiée à Lyon en 1592. Conclusion: "on" a plaqué le nom de Mandrin dans le titre d'une chanson préexistante et qui correspondait à peu près au contexte, quitte à modifier quelques détails (Grenoble). Mais à quelle époque? IL faudrait savoir quand, dans quel recueil voire enregistrement la chanson apparaît avec le titre "Mandrin". C'est peut-être plus récent qu'on ne croit... Par exemple on la chantait au cabaret du Lapin Agile à Paris dans les années 50 sous le titre "légende des 30 brigands".

Publié par ALICIA le lundi 30 avril 2012 à 21:50

Trop bien

Publié par kitoune le jeudi 06 mai 2010 à 10:29

Quelqu'un peut-il m'aider à trouver, sur un CD que j'aurais acheté, la complainte de Mandrin chantée par le Coro Penne Nere Aosta ou à défaut celle qu'interprètent les Ménestriers.

Publié par e-ultreia le samedi 12 septembre 2009 à 20:29

Je me permet de citer un texte de Eloise Antzamidakis paru dans Louis Mandrin, malfaiteur ou bandit au grand coeur édité par le Musée Dauphinois.

Bien des ouvrages consacrés à la chanson française signalent qu'elle est tirée de l'opéra de Jean-Philippe Rameau Hippolyte et Aricie (1733), sans citer précisément d'ou est tiré cet air. Aprés une lecture de la partition et une écoute attentive, nous pensons avoir identifié le passage en question: il s'agirait du prélude instrumental de la scène I de l'acte III (Personnage: Phèdre). Il y a un air de famille entre le thème joué à l'orchestre et l'air de la complainte. Evidemment, on ne retrouve pas textuellement le même air car le thème a subi des transformations.(..........)

Selon Jean Luc Tamby (Livret du CD le poème harmonique, Vincent Dumestre. Aux marches du palais.) le timbre utilisé dans la complainte provient d'un air de l'opèra comique de Favart: Acajou, qui est lui même une parodie en mode majeur d'un intermède instrumental de l'opéra de RameauHippolyte et Aricie.

Voilà. Je vous conseille la lecture de ce petit fascicule qui est parfaitement documenté et un vrai régal pour les amateurs du personnage de Mandrin.

Publié par jeremyfrejus le lundi 06 juillet 2009 à 11:50

Bonjour Renard,

Pendant longtemps moi aussi, je me suis posé cette question.

Etant un admirateur de l'oeuvre de JP.Rameau, et pensant connaître ses oeuvres, il n'existe effectivement rien qui prouve que ce soit lui qui écrivit cette complainte. D'ailleurs sur ce lien vous verrez que les auteurs sont inconnus : http://fr.wikipedia.org/wiki/Louis_Mandrin. Maintenant, il était assez fréquent de la part de cet auteur d'ajouter au gré de ses humeurs des chansons en plus de l'oeuvre concernée.

Maintenant à dire à tout vent qu'il en est l'auteur, je n'en sais rien... sur ce point mon avis est négatif.

J'ai un ami, le neveu de Guy Ropartz, qui connaît aussi très bien la question, je vous tiendrai au courant de notre discussion.

Bien musicalement.

Jérémy Fréjus

Publié par raphael le mardi 30 juin 2009 à 20:22

Bonjour,

Simplement un grand merci pour ce site qui remet en mémoire bien des choses. Je suis dromois, mais ai beaucoup voyagé (Amérique du Sud entre autres), et vis depuis trois ans en Pays Basque espagnol.

Je chante depuis l'âge de 16 ans cette complainte qui m'a accompagné un peu partout dans le monde.

Voilà.

Bon vent à vous.

Publié par renard le dimanche 08 mars 2009 à 19:20

Bonjour,

Après recherches, il n'y a aucune trace d'une quelconque Complainte de Mandrin dans Hippolyte et Aricie de Rameau. Est-ce une légende ? J' aimerai bien savoir pourquoi on a attribué cette chanson à Rameau. Merci de bien vouloir m' éclairer là dessus.

Publier un commentaire
Traitement en cours. Merci de patienter.
 
 
Connexion