Mandrin de A à Z

Un dictionnaire pour parler de Mandrin ?

On ne compte plus les publications de toute nature inspirées par Mandrin dont l’exécution, a Valence le 26 mai 1755, demeure l’une des plus célèbres de l’Ancien Régime. intrigué par la quasi-absence des sources authentiques relatives au procès du bandit dauphinois, l’auteur s’est attaché à l’étude détaillée des Fragments qui subsistent de la Commission de Valence, auteur de sa condamnation.
ll en déduit que de multiples et graves erreurs ont été commises par les historiens du personnage. Alain Balsan s'est efforcé, dans cet ouvrage, présenté sous la forme d’un abécédaire pour en faciliter la lecture, de replacer l’affaire Mandrin dans son contexte historique. Pour autant, s’il s’agit là de l’oeuvre d’un spécialiste de l’histoire des institutions, Mandrin de A à Z se lit avec aisance.

A propos de l'auteur, Alain Balsan

Docteur d’état en droit avec une thèse d’histoire des institutions et des faits sociaux consacrée à Valence au Grand Siécle, et diplômé de l’institut d’études politiques de Lyon, l’auteur est avocat honoraire au barreau de Valence dont il a été bâtonnier.

ll a par ailleurs enseigné à la faculté de droit de Valence, dont il est doyen honoraire, et à la faculté de Lyon.

Il est l’auteur de plusieurs ouvrages a caractére juridique ou patrimonial, le Présidial de Valence, Bréve histoire du barreau de Valence (1995), l’Affaire Lully (2001), Valence traces d’histoire, écrit en collaboration avec Pierre Vallier en 2006. ll a récemment publié Les Grandes affaires criminelles de la Drôme aux éditions De Borée.

Alain Balsan est aussi l'auteur de nombreux articles d'histoire locale publiés notamment dans la Revue Drômoise et Études Drômoises.

Publier un commentaire
Traitement en cours. Merci de patienter.
 
 
Connexion